Système français d’agences immobilières

Le marché immobilier français en bref

En France, un propriétaire souhaite vendre sa propriété et charge généralement plusieurs agents immobiliers de le faire. En outre, le vendeur peut également rechercher lui-même un acheteur, en dehors des agents immobiliers.

En raison de ce qui précède, le marché du logement en France n’est pas très transparent. Les agents immobiliers qui ont reçu la commission de vente du propriétaire d’une maison tenteront de trouver un acheteur le plus rapidement possible. Il est important pour un agent immobilier de pouvoir prouver au propriétaire qu’un acheteur potentiel a été présenté par lui, afin que cet agent reçoive ses honoraires si le bien est acheté par cet acheteur potentiel. C’est pourquoi un bon de visite est souvent signé avec l’agent immobilier lors d’une visite.

Il existe plusieurs types de commandes de vente, ce qui s’appelle en français un mandat.

occitanie aude

Le contrat de vente (mandat)

Le vendeur a la possibilité de choisir l’un des trois types de mandats suivants : un mandat simple, un mandat exclusif ou un mandat semi-exclusif.

La forme la plus courante de mandat est le mandat simple. Le propriétaire peut charger plusieurs agents immobiliers de vendre sa maison et trouver lui-même un acheteur sans l’aide d’un agent immobilier.

Un mandat de plus en plus courant est le mandat exclusif par lequel un agent immobilier dispose officiellement de 3 mois pour vendre la maison en tant que partie unique. Une variante de cette formule est le mandat semi-exclusif, dans lequel le propriétaire peut également rechercher lui-même un acheteur. La commission de l’agent immobilier est payable par le vendeur, sauf accord contraire. La commission est généralement incluse dans le prix demandé.

Les agences immobilières publient ensuite la même maison sur l’internet, séparément les unes des autres. Par conséquent, une maison est souvent présentée sur les mêmes sites web avec des photos, des descriptions et des prix différents, sans que l’adresse réelle ne soit mentionnée. Les photos sur les sites web sont souvent rares et de mauvaise qualité, notamment l’absence de photos claires de l’extérieur et de l’emplacement. Cette mesure vise à empêcher les acheteurs potentiels de trouver eux-mêmes le bien et d’essayer de conclure un accord directement avec le propriétaire sans passer par l’agent immobilier.

Le compromis de vente

Si un acheteur est trouvé, le compromis de vente est rédigé : le compromis de vente. Ce contrat de vente est rédigé par le notaire et signé par l’acheteur et le vendeur. À ce moment-là, l’acheteur dispose d’un délai de réflexion de 10 jours civils pendant lequel il peut encore se retirer de l’achat sans frais. À la fin de cette période, l’acheteur doit généralement verser 10 % du prix d’achat sur le compte fiduciaire du notaire.

L’acte de vente

Au moins 2 mois après la signature du compromis de vente, vous signerez chez le notaire l’acte de vente également appelé acte authentique (acte de délivrance). Vous êtes maintenant le propriétaire du bien et vous recevrez les clés. Avant ce rendez-vous, le prix d’achat doit avoir été versé sur le compte séquestre du notaire. Vous devrez également souscrire au préalable une assurance des bâtiments.

Frais de l’acheteur

L’acheteur paie les frais de notaire pour la rédaction du compromis de vente, l’acte de vente, l’inscription correcte au registre foncier et le paiement des taxes à l’État. Les frais de notaire varient entre 7 et 8 %. La plus grande partie, entre 5 et 6 %, est constituée de droits de mutation payés au gouvernement par le notaire. La partie restante correspond aux frais de notaire. L’agent immobilier recevra également ses honoraires. En outre, l’impôt foncier est réglé pour l’année en cours ainsi que l’impôt sur la plus-value.

chateau lauragais
saint-paulet aude

Impôt foncier

Tous les propriétaires de biens immobiliers en France paient une taxe foncière. Il existe deux types d’impôts fonciers. Il s’agit de la taxe foncière et de la taxe d’habitation. La taxe foncière est payée par le propriétaire du bien. La taxe d’habitation est la taxe de séjour et est payée par l’occupant du bien.

Taxe sur les plus-values

Il s’agit d’une taxe que le vendeur de la propriété doit payer au gouvernement. Il s’agit d’une taxe sur l’augmentation de la valeur (rénovations démontrables à déduire) pendant la période où le vendeur est propriétaire du bien. La taxe n’est applicable que s’il s’agit d’une résidence secondaire ou d’un logement mis en location. Cette taxe n’est donc pas applicable si vous y résidez de manière permanente. Le taux est de 36,2% sur l’amortissement et diminue avec un barème progressif à partir de la 6ème année de détention. Environ 50 % de cette obligation fiscale cesse de s’appliquer lorsque vous avez possédé le bien pendant 22 ans et les 50 % restants ne sont plus nécessaires après 30 ans. Dans l’intervalle, le passif est réduit d’un pourcentage fixe chaque année.

Avez-vous des questions ou souhaitez-vous des informations supplémentaires ? Nous sommes impatients d’avoir de vos nouvelles.

Menno van Veenendaal
Tel +33 6 98 12 29 03

Véronique van Veenendaal-Hagen  
Tel +33 6 98 17 72 92

Suivez nous

© 2022 Aumidi Immobilier